Festival Homo Konnectus

11-12-13 Octobre à AUTRANS (@ Plateau du Vercors, 38, France)

LE NUMÉRIQUE & LE VIVANT
https://www.homokonnectus.fr/

Les techniques et technologies, aujourd’hui, sont déjà capables de modifier la biologie du corps de l’homme, des autres espèces et de l’environnement. Les géologues parlent d’ère anthropocène tandis que, toujours à échelle universelle, nous entrons dans une « révolution numérique » ou encore « digitale », modifiant nos actes de communication de soi à soi, de soi à l’autre, de soi à l’environnement, et, de façon inédite en imposant de nouveaux usages en société : la santé, le travail, la famille sont touchés englobant sexualité, cognition et reproduction.


En quoi ces transformations impactent-elles toutes les composantes de notre vie et de la société ?

Allons-nous tous devenir hybride?

Edward Scissorhands (Burton, 1990)

Nous sommes déjà des êtres hybrides: les formes d’hominidés se sont hybridées les unes aux autres dans le passé, nous, l’Homo Sapiens, avons déjà été hybridé, par exemple avec l’Homo Neandertenlensis, comme l’ont démontré les Paléontologues. L’homme de Néandertal a disparu et  nous avons survécu au cours du temps. Sur un axe du temps darwinien, une lente évolution progressive, il n’y a pas de forme “pure” d’Homo Sapiens! Par-contre, le passage du XXe au XXIe siècle a vu éclore de grands Progrès techniques et biotechnologiques – ce qui ne signifie pas forcément Progrès (bio)éthique! L’avènement du génome, la découverte des groupes sanguins, des rhésus, de l’anesthésie, de l’intelligence artificielle (IA), les blockbusters de l’industrie pharmaceutique, … La spécificité de notre temps réside en ce que nous pouvons porter le projet de modifier l’espèce de trois façons: 1. avec le corps cyborg, l’hybridation entre le corps de l’homme et les technologies (requérant d’une part des innovations technologiques pour les dispositifs implantables, ou des prothèses, et technique chirurgicale); 2. le génie biologique (la reprogrammation génétique, par exemple l’outil d’édition génomique CRISPR-Cas 9); 3. le génie des êtres non-organiques (l’intelligence artificielle – IA – du chatbot désincarné au robot social). Avec ce pouvoir sur la vie et des conséquences pressenties mais encore difficilement mesurables, il devient donc très important de réfléchir à ce que nous voulons faire de notre espèce, des autres espèces et de l’environnement.

Allons-nous tous devenir hybride?

ETHNO-FICTION entre travail sexe, cybersécurité, et amour

LIRE la chronique publiée sur usbek & Rica en ligne

Chronique Cowboy

xxxxweb-2

Cowboy, Etienne Leroux, artiste

Ce texte est une « ethno-fiction ». Judith Nicogossian, anthropobiologiste, spécialiste de l’adaptabilité du corps hybride, de l’impact des techniques et des technologies sur le corps humain, s’est prêtée à un exercice à la fois ethnographique et fictionnel : déclencher la fiction au cœur des sociétés, pour aborder un futur finalement très différent et très semblable. « L’ethno-fiction possède les avantages de la prospective, nous dit-elle : projeter un imaginaire de la relation phygitale dans ses multiples dimensions, qu’il s’agisse de sexe et d’amour, de travail ou de cybersécurité, dans un univers technologique en mutation permanente et qui laisse présager de nouveaux progrès ». Ceci est la première d’une série de trois ethno-fictions que nous publierons ces prochaines semaines sur Usbek & Rica. Pour ce premier volet, « une ethnographie fictionnelle du couple à l’ère du numérique ». 

Un feuilleton en santé: Du gène à l’octet

Entre santé et science-fiction … une bio-anthropologue nous propose, par le biais d’une série originale en 4 épisodes, illustré par l’ingénieur INSA Romain Bulteau, d’explorer les devenirs possibles d’un monde où la technologie aurait progressivement remplacé l’humain, ainsi que les impacts de ce nouveau paradigme sur la nature même du soin.

Au gré de sa réflexion teintée d’anticipation, Judith Nicogossian nous offre de reconsidérer les choix qui s’offrent à nous et d’imaginer les futurs possibles du patient, du médecin et de l’hôpital.

« Du gène à l’octet », premier épisode de notre série, plante le décor et pose les règles du jeu. En effet, chaque épisode est introduit par une brève mise en situation dystopique, point de départ exploratoire de l’auteur, que nous vous proposons de découvrir sans plus tarder…

Vers_un_nouveau_futur

Consulter Feuilleton Du gène à l’octet en ligne – accès libre